Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Indigo redonne des couleurs à la société collaborative !

06 Juil 2015

Indigo : réseau social d'entraide - économie collaborativeIndigo est une nouvelle forme de réseau social basé sur l’entraide. Porté par l’association éponyme, le projet est actuellement en pleine campagne de crowdfunding.

Aujourd’hui, l’économie collaborative arrive à maturité : Airbnb, Blablacar, ou encore Kickstarter sont devenus des plateformes incontournables. Pourtant, si leur philosophie reste collaborative, leurs modes de fonctionnement et de financement se rapprochent de plus en plus de ceux d’une entreprise classique. A se demander, si l’économie de marché ne les a pas « converties » implicitement à son modèle.

Indigo est une forme de retour aux sources. Son objectif : lever une vague d’entraide où l’argent sort complètement de l’équation. Face au « délitement du lien social », le réseau veut construire « un outil digital d’entraide qui puisse enrichir et faciliter notre quotidien ».

Comment ça marche ?

Concrètement, il s’agit de donner des coups de mains gratuitement, à des particuliers ou associations. En échanges, vous gagnez des points qui vous permette d’accéder à des objets ou services. Indigo repose ainsi sur 2 piliers :
– le « Digo », qui sert de valeur d’échange : pour chaque action bénévole que je fais, je reçois des « Digos » qui me permettent de me fournir en services ou objets dont j’ai besoin ;
– les « Goodvibes », sorte de coefficient du bon individu collaboratif qui repose sur 3 critères : 1/ Le nombre d’utilisateurs que j’aide sans demander de Digos. 2/ Le nombre de personnes différentes à qui je donne un coup de main. 3/ Les évaluations des autres utilisateurs. Plus mon coefficient « Goodvibes » est haut, plus la valeur en « Digos » des biens et produits disponibles sur la plateforme diminue.

Indigo est à la recherche de 20 000€ pour lancer son application mobile. Alors qu’il lui reste 15 jours pour atteindre cet objectif sur Kisskissbankbank, l’objectif est à ce jour rempli à 84%. Prêts à leur donner le dernier petit coup de pouce ?

Ajoutez votre commentaire

*