Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Je saute dans un drone et j’arrive !

12 Jan 2016

drone chinois pour transport urbain une placeAu CES Las Vegas, la Société chinoise EHang a fait sensation avec son drone autonome et électrique capable d’embarquer un passager. Les prémisses d’un nouveau mode de transport urbain ?

Constitué d’un cockpit une place et de quatre bras équipés chacun de deux hélices, le prototype EHang 184à quelque chose d’un mini-hélicoptère futuriste. Comme son aîné, il décolle et atterrit à la verticale, mais la ressemblance s’arrête là. En effet :
– EHang n’a pas d’appareils de contrôle. Le passager entre son trajet avant le départ et tout est ensuite automatisé ;
– ses bras sont rétractables pour pouvoir s’insérer dans la ville plus facilement ;
– il est 100% électrique, avec une autonomie de 23 minutes et une vitesse de pointe de 100km/h. Une fois sa batterie déchargée, l’entreprise estime de 2 à 4h le temps de recharge.

Et si la voiture volante si longtemps fantasmée prenait en fait la forme d’un drone ? Verrons-nous bientôt, à la manière des stations vélib’ ou autolib’, des stations « aérolib' » ? L’entreprise assure avoir déjà effectué une centaine de vols habités et être prêt à commercialiser son appareil. Reste une question : ferez-vous assez confiance à ce drone pour monter dedans son avoir aucun moyen d’en prendre le contrôle ?

Ajoutez votre commentaire

*