Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Joyeux : le café qui emploie des personnes trisomiques ou autistes
Société

Joyeux : le café qui emploie des personnes trisomiques ou autistes

23 Mar 2018

Sophie Cluzel, secrétaire d’État au Handicap, a inauguré le café-restaurant au cours de la journée mondiale de la Trisomie 21. Avec sa devanture noire et jaune, il ne passe pas inaperçu !

L’idée du projet remonte à 2012, quand Yann et Lydwine Bucaille montent l’association Emeraude Voile Solidaire pour proposer des sorties en catamaran à des personnes en difficulté (malades, handicapés, prisonniers, prostituées, réfugiés…) C’est lors d’une sortie que Théo, un participant de 20 ans porteur d’autisme, interpelle Yann : “Captain, il paraît que tu es patron; t’as pas un métier pour moi ?” Yann monte un premier établissement de restauration à Rennes, où il emploie des personnes ayant un handicap mental ou des troubles cognitifs, qui sont deux fois plus touchées par le chômage que la moyenne. Face au succès du Joyeux rennais, la société continue sa course à Paris, et bientôt dans d’autres villes françaises. Les bénéfices seront reversés à des actions caritatives via la Fondation Emeraude.