Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

La loi de Transition énergétique repart de plus belle !

01 Juin 2015

pour un nouveau modèle de développementLe projet de loi sur la Transition énergétique a été adopté en deuxième lecture à l’Assemblée nationale le 26 mai. Que va changer ce texte ? Quels en sont les objectifs ? Faisons le point. 

Détricoté lors de son premier passage devant le Sénat, le projet de loi sur la Transition énergétique a de nouveau été voté dans une version plus ambitieuse par l’Assemblée nationale. Si le projet de loi doit encore repasser par le Sénat, c’est bien une nouvelle étape décisive qu’il a franchit et devrait être définitivement adopté à la rentrée. Que va-t-il changer concrètement ? Quels en sont les principaux axes ? Voici quelques éléments de réponse.

1. Energie
– Passer de 75 à 50% de la part du nucléaire en 2025
– Abaisser à 30% la part des énergies fossiles et monter à 32% la part des énergies renouvelables d’ici 2030
– diviser par 2 la consommation énergétique de la France d’ici 2050 dont la facture s’élève aujourd’hui à 70 milliards d’euros

2. Mobilité
– Instauration d’une réduction d’impôts (à hauteur de l’investissement consenti) pour les entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés qui proposent gratuitement une flotte de vélo à leurs employés.
– Réduction des tarifs autoroutiers pour les voitures à très faible émission et les automobilistes ayant recours au covoiturage.
– Fixation de quotas obligatoire de bus à faible émission : 50% d’ici 2020, 100% d’ici 2025.

3. Bâtiment
– Rénovation énergétique obligatoire pour les bâtiments privés résidentiels dont la consommation est supérieure à 330kWh/m2/an.

4. Consommation
– Fin du gaspillage alimentaires des grandes surfaces qui devront signer une convention avec des associations pour écouler leurs invendus,
– Remplacement des sacs plastiques non écologiques

10 milliards d’euros seront investis sur 3 ans avec pour objectif la création de plus de 100 000 emplois.

Ajoutez votre commentaire

*