Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

La Tech dans la peau

25 Août 2016

duoskin

Dans un futur proche, certains avant-gardistes imaginent que les hommes s’implanteront des puces sous la peau pour être connectés. Le MIT viendrait-il de franchir un premier pas vers cette réalité avec ses tatouages éphémères et connectés DuoSkin ?

Couplé à une mini puce électronique et à une batterie au lithium, le tatouage connectée du MIT élaboré avec Microsoft Research fonctionne comme un véritable circuit électronique. 3 types de fonctionnalité sont actuellement disponibles:
– commande des objets connectés : déblocage du téléphone, répondre à un appel,
– stockage et échange d’informations avec d’autres appareils grâce à la technologie de communication en champ proche (NFC),
– analyse du rythme cardiaque du porteur.

Et pour ne rien gâter, ces tatouages design composés de feuilles d’or ne peuvent déclencher ni intolérance, ni allergie. Mais le MIT n’est pas le seul à imaginer notre peau comme un trackpad.

Lire aussi: Les poissons bientôt connectés au Wifi

A l ‘assault de la wearable technology
En 2013, et 2014, Motorola et la start up Viva LnK commercialisaient des tatouages adhésifs capables de déverrouiller certains smartphones. Le secteur de la santé misait également sur cette technologie comme Laroche Posay et son UV Patch dont les capteurs analysaient et indiquaient à son porteur la quantité de rayons UV à laquelle il s’exposait.

Gadget ou véritable outil pratique, le tatouage éphémère possède néanmoins un avantage sur les autres objets connectés : impossible de l’oublier ou de se le faire voler.

 

 

Ajoutez votre commentaire

*