Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
L’art participatif contre les déchets
Société

L’art participatif contre les déchets

28 Nov 2017

L’artiste marseillais Philippe Echaroux lance un appel à projets artistiques faisant usage de déchets ramassés. Le but ? Sensibiliser à la protection de l’environnement.

Après un projet photo en Amazonie pour dénoncer la déforestation, Philippe Echaroux s’attaque aux déchets à Los Angeles. Sa démarche s’articule en trois temps :
– photographier des habitants de la cité des anges,
– ramasser des déchets et les suspendre à un fil,
– y projeter les portraits anonymes,
– et immortaliser l’œuvre ainsi créée.

Appel à projets

Pour aller encore plus loin dans la sensibilisation, le photographe lance After the Dream, une plateforme qui incite à suivre cette même approche et partager le résultat. « La démarche est globale, explique l’artiste. Le problème des déchets est hélas partout. Ici (ndlr : à Marseille) on a l’impression que c’est la catastrophe, mais si on regarde avec une vision globale, il y a des continents de déchets plus grands que la France. Avec ce projet, j’ai donc voulu cette fois faire de l’art utile et citoyen. Et, maintenant c’est à vous de prendre le relai ! »

Depuis son lancement le 14 novembre, celles et ceux qui ont joué le jeu ont permis de récolter plus de 4 000 déchets. Si l’initiative, de par son aspect ludique, s’adresse notamment aux jeunes générations, toutes les personnes qui se sentent concernées peuvent participer.

Photos en une et vidéo : © Philippe Echaroux

Ajoutez votre commentaire

*