Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Le Bon Gustave, ne cherchez plus le vin en vain

05 Oct 2016

wine-1652105_640

Boire un verre de vin, c’est un moment de convivialité, de partage mais aussi de découverte. Mais il est parfois difficile de retrouver par la suite ce nectar qui nous a tant plu. Le Bon Gustave joue les détectives pour le plus grand bonheur de vos papilles !

Imaginée par Clémence Durieux après des expériences à l’étranger dans le secteur viticole, le Bon Gustave permet de retrouver et d’acheter des bouteilles déjà dégustées mais parfois difficiles à trouver. Il suffit de prendre en photo l’étiquette du vin désiré, de se connecter sur le site Internet et d’indiquer le nombre de bouteilles souhaitées. Clémence Durieux et ses 3 compères s’occupent alors de trouver le vigneron en question, de négocier les tarifs et d’envoyer un devis aux clients sous 24 à 48 heures. Le tout gratuitement et sans obligation d’achat !
En tant que négociateur de vin, le Bon Gustave profite des tarifs professionnels négociés avec les vignerons et revend ensuite les bouteilles à ses clients en « s’alignant au maximum sur les prix du marché » souligne la fondatrice de la startup.

Lire aussi: Longonya, l’apéro anti-gaspi

Service à la demande
Contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas d’un caviste 2.0. « Notre métier est très nouveau puisque nous travaillons uniquement à la demande » souligne Clémence Durieux. Pas de conseils, ni de vente directe donc. Mais le site internet est enrichi d’un blog qui vous délivrera des astuces et des anecdotes sur le vin en général.
L’idée a déjà convaincu plusieurs acheteurs puisqu’un « un devis sur 3 conduit à une vente avec un panier moyen de 160 euros » et pourrait rapidement séduire les vignerons qui ne sont que 8% à posséder un site de e-commerce. Mais si « certains sont très enthousiastes, d’autres un peu moins» concède Clémence Durieux.

Actuellement disponible via son site Internet, la startup devrait lancer son appli sur iOs et Androïd d’ici le mois de novembre.

 

 

Ajoutez votre commentaire

*