Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Le climat entre en gare

22 Mar 2017

Train pour le climat Paris

Suite à l’accord pour le climat signé lors de la COP21, la lutte contre le réchauffement climatique se poursuit. Société civile et politiciens sont invités à prendre le train en route… celui du climat. Suivez-nous le Train du climat. Destination : un monde « bas carbone ».  

 Imaginé pour la COP21, le Train du climat, avait rencontré un franc succès en accueillant pas moins de 23 000 visiteurs. Des curieux de 19 villes avaient ainsi franchi ses portes en quête de connaissances sur l’origine du climat, son évolution et l’influence de l’homme sur celui-ci. Dans sa nouvelle version, le Train du climat va encore plus loin. Son parcours n’est pas encore déterminé mais « il devrait s’arrêter dans 50 ou 60 villes » explique un agronome chargé d’orienter les visiteurs. Plusieurs régions comme « la Bretagne et les Hauts de France ont témoigné de leur intérêt pour le projet » précise le scientifique. Développé pour les enfants, les adolescents mais aussi pour les adultes, le contenu du train s’adapte à tous les âges. Les visites sont effectuées par petit groupe et guidées par des scientifiques de « Messagers du Climat », un groupement de scientifique qui veut diffuser son savoir au grand public. Expérience réussie !

Lire aussi: Un Brexit climatique? 

Départ imminent !

Si les premiers wagons dispensent les mêmes informations que son prédécesseur (histoire du climat et impact de l’homme), les deux derniers se focalisent davantage sur les conséquences et les solutions à mettre en œuvre sur chaque territoire. Le rôle de chacun : citoyens, gouvernements, industriels et même pays, est rappelé. Les particuliers ne sont pas les seuls invités. Entreprises, associations et acteurs de la société publique seront également conviés à des débats pour développer une synergie entre tous les acteurs concernés et faciliter la mise en œuvre d’actions sur le terrain.
La seconde édition du train du climat partira donc sur les rails début 2018. En attendant, il peut être visité en avant première jusqu’au 23 mars à la Gare d’Austerlitz. L’entrée est gratuite et sans réservation.

Il n’est jamais trop tard pour prendre le train en marche et s’impliquer pour le climat !

 

Ajoutez votre commentaire

*