Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Le climat aussi fait sa rentrée !

01 Sep 2016

here-and-now-413092_640

Septembre sonne le glas des vacances et la rentrée des enfants comme des parents. C’est aussi le moment des premiers bilans et des bonnes résolutions. WWF vient de publier son rapport sur la transition énergétique. Il est plutôt positif…

Dans son rapport dévoilé ce jeudi, WWF multiplie les bonnes nouvelles:
– 90% des nouvelles capacités de production sont désormais électriques,
– 80% de réduction du coût de l’énergie solaire en Chine,
– 8,1 millions de personnes (dont 25% uniquement dans le solaire) employées dans le secteur des ENR,
– 286 milliards de dollars investis dans le secteur en 2015

Les ENR couvrent chaque année une part plus importante des besoins domestiques (32% en Allemagne, 48% au Portugal par exemple). Preuve en est, le Chili a produit tellement d’énergie solaire qu’il a en a offert gratuitement à certains de ces citoyens en 2016. Les ENR ont le vent en poupe mais plus le charbon. Même la Chine commence à le bouder. Aux Etats-Unis, le premier producteur américain de charbon, Peabody, a du déposer le bilan cette année. « Ces signaux importants doivent être intégrés par nos dirigeants et par le plus grand nombre » explique Lo Sze Ping, directeur général de WWF Chine. Mais la route reste encore longue…

Lire aussi: 29M$ contre le changement climatique

L’accord de Paris dans la tourmente
Fier de présenter l’accord de la COP21 comme un texte historique, Laurent Fabius, alors ministre des Affaires étrangères, serait-il allé un peu vite en besogne ? Car son entrée en vigueur est suspendue à la ratification de 55 Etats représentant au moins 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Et 9 mois après sa signature, seuls 23 des 175 pays engagés, ont réellement concrétisé leur engagement. Problèmes politiques obligent, L’Espagne et le Royaume Uni n’ont même pas inscrit la ratification du texte à l’ordre de leur agenda parlementaire. La Chine et les Etats-Unis devraient, quant à eux, ratifier cet accord lors de l’ouverture du G20 qui se tiendra le 4 et le 5 septembre à Hangzhou en Chine.

Du travail reste encore à faire mais pour Pascal Canfin « si nous ne sommes pas du tout sur la trajectoire des 2°C actuellement, nous voyons le chemin qui peut y mener ».

 

 

Ajoutez votre commentaire

*