Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Le corail sauvé par un bidouillage génétique ?

06 Fév 2015

6100985L’Agence de recherche marine australienne cherche des moyens de modifier génétiquement le corail afin qu’il soit mieux équipé pour résister au changement climatique.

La grande barrière de corail a diminué de moitié en 30 ans et pourrait bientôt passer le point de non retour. « Notre modélisation a démontré que la réduction d’autres activités humaines telles que la surpêche ou la pollution permet d’enrayer la disparition du corail. Cependant, si les températures augmentent de plus de 2°, ces efforts ne seront plus suffisants » constatent les auteurs de l’étude. Une hypothèse pourtant validé par la plupart des scientifiques. Comment faire pour sauver ce trésor naturel ?

Corail OGM

Pour anticiper ce scénario catastrophe, les scientifiques australiens envisagent donc de modifier génétiquement le corail afin qu’il puisse s’adapter à ce nouvel environnement hostile. Un processus qui prendrait des milliers d’années si on laissait la nature se débrouiller toute seule. Or le temps manque. « C’est pourquoi nous voulons passer les 5 prochaines années à expérimenter, pour trouver les manipulations qui fonctionnent le mieux. C’est important d’investir dans ce domaine. Nous avons besoin de ces méthodes au cas où nous dervions les mettre en oeuvre. Si nous ne le faisons pas, nous serons désarmés si la situation de dégrade » justifie le Dr Madeleine Van Oppen. Des expériences de croisement entre différentes espèces de corail ont d’ores et déjà commencé.

Si nous devons tout mettre en oeuvre pour tenter de préserver notre biodiversité, ces expériences soulèvent pourtant une question : est-ce qu’en s’attaquant ainsi aux conséquences du réchauffement climatique, nous n’allons pas oublier de traiter les causes ? Et si au lieu de modifier le vivant nous changions nos pratiques ? Malheureusement, pour le corail, il semble que ce soit déjà trop tard. 

Ajoutez votre commentaire

*