Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Le Havre : un musée du souvenir pour accompagner la transition du quartier
Société

Le Havre : un musée du souvenir pour accompagner la transition du quartier

20 Avr 2018

Petit musée insolite et collaboratif, la Fabrique à souvenirs accueille jusqu’en juillet 2018 les visiteurs curieux de découvrir le quotidien d’antan dans leur ville.

L’idée vient de Michel Lacaille, fondateur de l’association Mes moires qui est à l’origine du projet. Sa passion pour l’histoire est bien connue par ses voisins du quartier Danton, qui lui amènent souvent des trouvailles sorties de leurs greniers familiaux. Il décide alors d’ouvrir un musée participatif ouvert à tous, et la ville se prête au jeu en lui mettant à disposition un local, de manière temporaire.

L’âme d’une ville

Près de 900 objets du passé s’accumulent dans ce petit musée gratuit. En perpétuelle évolution, il retrace l’histoire du Havre grâce aux dons ou prêts de ses habitants : vieux moulins à café, costume de facteur de 1950, la porte en bois d’une cellule de prison datant de 1883… Des visites sont organisées pour raconter leur importance dans le passé ouvrier, maritime ou populaire de la ville. C’est aussi l’occasion de lancer la conversation entre les générations : les enfants découvrent, ébahis, les téléphones de leurs grands-parents. Le musée accueillera par ailleurs des personnes âgées souffrant d’Alzheimer pour réveiller leur mémoire avec bienveillance.

Passerelle entre le passé et l’avenir

Le quartier Danton est en pleine transition : des jardins partagés, un centre sportif et 400 logements le redessineront d’ici 2020. Un projet issu de concertations citoyennes. La Fabrique à souvenirs permet de garder un lien avec le passé, et l’engouement est tel que le musée éphémère pourrait bien accueillir le public un an de plus. Les visites sont gratuites sur inscription par téléphone.

Ajoutez votre commentaire

*