Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

L’e-médecine plus que jamais en pleine santé

07 Avr 2015

atelier-healthLe Hacking Health qui s’est déroulé à Strasbourg, il y a quelques jours, a permis aux professionnels de la santé, designers et développeurs d’explorer les applications qui feront la médecine de demain. Diagnostic : forte fièvre innovante !
Organisé pour la deuxième année consécutive par l’association Alsace digitale à la Faculté de médecine de Strasbourg, Hacking Health a confirmé son succès en attirant pas moins de 600 personnes dont 300, réparties en 26 équipes de 12, ont pris part à son hackathon de 54h ! Et cette année, les grands groupes n’ont pas hésité à répondre à l’appel : « lors de la première édition en mars 2014, les partenaires avaient un peu peur. Cette année, c’était beaucoup plus facile, et nous avons réuni tout l’écosystème de santé » se félicite Sébastien Letélié, organisateur de l’événement. Sanofi, Allianz, La Poste, Samsung ou encore la BPI : il étaient tous là, preuve des promesses de l’e-santé.

Innovations à foison

A l’issu de ce véritable marathon de l’innovation, plusieurs applications ont été distinguées. Parmi lesquelles :
– Lud’Hôpital (Meilleure solution pour les patients) : un outil pédagogique, ludique et interactif pour améliorer la vie des enfants à l’hôpital ;
– Food Alert (Meilleur potentiel de réussite) : un décrypteur d’étiquettes d’emballages alimentaires pour faciliter la vie des personnes allergiques ;
– I Pill Good (Prix iHealth) : un pilulier connecté et intelligent pour bien suivre son traitement ;
– iPipi (Prix coup de coeur du jury, Prix Doctissimo et Prix du public) : un boitier relié à une application qui analyse des bandelettes trempées dans l’urine pour repérer à domicile : grossesses, infection urinaires, l’apparition d’un diabète gestationnel ou encore la courbe de fertilité ;
– Physio & Connect (Meilleure solution pour l’hôpital, Prix Bpifrance et Prix Interaction Healthcare) : des capteurs qui analysent les mouvement de kinésithérapie que réalise le patient afin de les corriger et de les optimiser ;
– Secret Gifts of Bravery (Prix Sanofi) : une épopée héroïque dans l’esprit du Seigneur des anneaux afin que les jeunes diabétique acceptent mieux leur maladie ;
– ou encore Palm V-DM (Meilleure solution pour le système de santé) : un système de reconnaissance palmaire pour améliorer l’identification des personnes lors de grandes catastrophes sanitaires ou naturelles.

Aujourd’hui… et demain

Une des conclusions qui est ressortie de ces 3 jours, c’est la complémentarité des industries pharmaceutiques et numériques, notamment sur le rythme des innovations : « le temps d’innovation est différent de celui de la pharma. Ici on sort des trucs intéressants en moins de 3 jours » confie au Figaro Olivier Gryson, directeur marketing de Servier . Une analyse que partage le Dr Emmanuel Capitaine, responsable innovation chez Sanofi : « Dans la pharma, notre réflexe est de faire des projections, mais dans le monde digital, l’important est de faire maintenant ».

La prochain rendez-vous de Hacking Health se tiendra à Paris à l’automne 2015. Preuve que l’e-santé est plus que jamais en pleine santé !

 

Ajoutez votre commentaire

*