Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Le recyclage : un enfumage ?
Société

Le recyclage : un enfumage ?

13 Juil 2020

Et si recyclage, le geste vert qui devait réconcilier les Français avec leur consommation de plastique, était un gros enfumage ? Dans son dernier livre, la directrice de zéro waste, Flore Berlingen, dénonce les vertus du système du recyclage qui nous permettrait de continuer à consommer « comme si de rien n’était », en faisant juste l’effort de trier.

En mars dernier un rapport édité par le think tank La Fabrique Ecologique, la fondation Heinrich Böll et le mouvement Break free from plastic, dénonçait l’augmentation de notre consommation de plastique qui ne cesse de croître depuis 1950 (9,2 milliards de tonnes de plastique créées soit une tonne par habitant). Du plastique qui devrait être recyclé. Pourtant selon le rapport « près de la moitié des produits faits à partir de plastique deviendrait des déchets en moins d’un mois ». Le recyclage serait-il un mythe ? 

« Non, simplement une réponse simple à des problèmes visibles », analyse Flore Berlingen  « Les déchets sont abandonnés en pleine nature et polluent : il suffit de les collecter et de les trier. Leur prise en charge coûte cher : les producteurs acceptent de s’organiser eux-mêmes pour y contribuer financièrement. Le jetable consomme beaucoup de ressources non renouvelables : le recyclage va y remédier et nous faire entrer dans l’économie circulaire », explique-t-elle.

Et même si récemment la France a adopté une loi anti-gaspillage qui favorise une économie circulaire, avec interdiction des plastiques à usage unique, « il n’y a pas de véritable projet de sortir du tout jetable et d’une économie linéaire », dénonce l’autrice.

« Toutes les mesures et propositions de ces dernières années concourent à l’optimisation de l’exploitation des ressources par le recyclage des matières premières, et non à la réduction à la source de leur consommation par la réparation, le réemploi et la réutilisation », dénonce Flore Berlingen

Et pour la directrice de zéro waste France, le recyclage est utilisé pour rendre notre mode de vie occidental soutenable et agit surtout comme un écran de fumée, à trois niveaux différents ;

  • Avec le geste du tri qui masque les difficultés des entreprises productrices de plastique qui n’assument pas complètement leur responsabilité.
  • Avec le mythe du recyclage à l’infini qui évite au consommateur toute remise en question sérieuse d’activités économiques sur-consommatrices et surproductrices de déchets. 
  • Avec l’idée que le recyclage nous permettrait d’être dans une économie circulaire, alors qu’en réalité, le recyclage se nourrit du jetable et contribue à perpétuer son utilisation.

Flore Berlingen, Recyclage : le grand enfumage. Comment l’économie circulaire est devenue l’alibi du jetable, édition Rue de l’échiquier, 30 juin 2020

Ajoutez votre commentaire

*