Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Le Royaume-Uni déclare l’urgence climatique
Société

Le Royaume-Uni déclare l’urgence climatique

06 Mai 2019

Pour la première fois, un parlement déclare l’urgence écologique et climatique. Si la motion n’est pas contraignante, le parti travailliste à son origine espère déclencher une vague d’actions à travers le monde.

Mercredi 1er mai, le parlement britannique déclarait l’urgence écologique et climatique, après une importante mobilisation d’Extinction Rebellion (XR), un mouvement qui se base sur la désobéissance civile non violente contre l’inaction climatique. Sur Twitter, ses portes-paroles se sont réjoui “qu’on dise la vérité sur le climat et l’urgence écologique”. Pourtant, la motion n’est pas contraignante. Mais Jeremy Corbyn, le chef du parti travailliste (Labour) ayant fait pression pour déclarer l’urgence climatique, se veut optimiste. Il espère notamment que ce vote historique “déclenchera une vague d’action de la part des parlements et des gouvernements du monde entier”.

Neutralité carbone avant 2050

Dans le même temps, la Commission britannique sur le changement climatique (CCC) recommandait au gouvernement de réduire ses émissions à effet de serre pour arriver à la neutralité carbone d’ici 2050. Un objectif plus ambitieux que l’actuel, qui ne vise à réduire que 80 % des émissions de GES d’ici 2050 par rapport à 1990. La Commission estime ainsi que des changements progressifs mais rapides sont nécessaires, notamment dans le domaine des transports (arrêt progressif des ventes de véhicules neufs à essence ou diesel d’ici 2030, restriction possible du transport aérien…) et de l’alimentation (réduction de 20 % de la consommation de viandes rouges et produits laitiers). Dans ce contexte, le vote du Parlement britannique impose une pression supplémentaire au gouvernement pour agir et atteindre ces objectifs.

Ajoutez votre commentaire

*