Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Lépine passe au vert!

09 Mai 2016
Une-application-d-aide-au-suivi-du-diabete-recompensee-au-concours-Lepine
François Guillot/ AFP

Le 115ème concours Lépine a dévoilé ses lauréats le 7 mai dernier. Et cette année encore, le développement durable s’est invité dans les allées de la Foire de Paris. Santé, environnement et high tech ont su séduire le jury…

Bonimenteurs…
Le fer à repasser, la tondeuse à gazon, l’aspirateur électrique, les lentilles de contact…toutes ces innovations, décelées lors du concours Lépine, ont considérablement modifiées notre quotidien. Depuis sa création en 1901, il a su être un véritable incubateur d’idées et d’innovations. Pourtant, dans les années 60, sa réputation n’était pas aussi reluisante. Le sociologue Jean Baudrillard n’hésitait pas à qualifier les inventions présentées de « bricoles » dont les fonctions étaient « parfaitement inutiles ». Mais aujourd’hui, les créations proposées par l’homme et pour l’homme se veulent plus écologiques, durables et pratiques.

Ou innovateurs…
En 2015 déjà, un granulateur Mobile H-énergie, capable de recycler les déchets de l’agriculture en carburant, avait reçu les éloges du jury. Et le crue 2016 confirme la tendance. Parmi les 16 lauréats de l’édition parisienne, 8 ont proposé des inventions liées à la santé, au confort, à la sécurité ou au développement durable.
Présentation du palmarès :

–       L’application pour protocoles diabétiques de Benoît Mirambeau : elle calcule la quantité exacte d’insuline dont une personne diabétique a besoin en fonction de son alimentation, de son protocole médical et du sport effectué dans la journée. Prix du président de la République.

Lire aussi: l’e-medecine, plus que jamais en pleine santé

–       Heliblue de Christophe Martinez : une éolienne domestique à 6 pales produisant 60% d’énergie en plus que ses petites sœurs à 3 pales. Grand prix du concours Lépine.

–       Le compacteur de déchets ménagers de Thierry Grandjean devrait, selon lui, permettre « à une famille avec deux enfants, de ne sortir qu’une poubelle par mois ». Prix de la chambre de commerce et d’industrie de Paris Ile-de-France.

–       WatchHelp d’Estelle Ast-Verly, une application favorisant l’autonomisation des personnes atteintes de troubles cognitifs. Prix coup de cœur de la chambre de commerce et d’industrie de Paris Ile-de-France.

–       L’ergomeuble de Thierry Gevrey : le tiroir viendra aux salariés pour réduire les problèmes de dos et faciliter l’archivage. Une solution également intéressante pour les personnes en fauteuil roulant. Grand prix du Sénat.

–       E-Hemera de l’association des Cévennes Car club PGO, un prototype de voiture électrique réalisé par des élèves. Prix de l’Assemblée nationale.

–       Réva 2 Blue Line system de Raoul Parienti : un système permettant une utilisation automatique du véhicule en agglomération.

–       PMR de Moïse Flessel, un pictogramme indiquant que le conducteur d’un véhicule est une personne à mobilité réduite. Deuxième prix de la préfecture véhicule est  de police.

Une vision plus noble, basée sur l’amélioration de la qualité de vie et le respect de la planète, anime désormais les inventeurs. Exit la fourchette électrique permettant d’enrouler les spaghettis !  Bienvenue à l’ingéniosité au service de l’homme et du développement durable.

Ajoutez votre commentaire

*