Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Les Aventuriers du monde perdu reviennent de Papouasie

22 Déc 2014

Une équipe de 68 scientifiques est partie pendant 5 semaines au coeur du Lengguru (Papouasie Nouvelle-Guinée), un des rares territoires encore inexplorés de notre planète. A la clé : de nombreuses découvertes en matière de biodiversité.

Dans notre monde hyperconnecté subsistent encore quelques rares espaces, trop reculés ou sauvages pour que l’homme puisse les marquer de son empreinte. Ces territoires vierges sont une mine d’or pour les scientifiques pour améliorer leur compréhension de la biodiversité et de l’évolution des espèces.

Le Lengguru est grand comme 2 fois la Corse et parsemé de reliefs à pics, des vallées profondes, de grottes mystérieuses et de fonds marins très riches. Le tout recouvert d’une épaisse couche de végétation. Un lieu inhospitalier, comme figé dans le temps, il y a 10 millions d’années.

Et les scientifiques n’ont pas fait le voyage pour rien ! Dans leurs valises, ils ont en effet ramené de nombreux trésors :
– des dizaines d’espèces animales inconnues (reptiles, amphibiens, oiseaux…),
– des centaines de nouvelles essences végétales,
– des milliers de données sur des écosystèmes uniques.

S’il faudra attendre encore un peu pour connaître toute l’étendue des résultats scientifiques de cette épopée des temps modernes, un documentaire est d’ores et déjà en cours d’élaboration et devrait être diffusé sur Arte courant 2015.

Ajoutez votre commentaire

*