Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
L’État poursuivi pour inaction climatique : “L’Affaire du Siècle”
Société

L’État poursuivi pour inaction climatique : “L’Affaire du Siècle”

19 Déc 2018

Finis les petits pas si désespérants face à l’urgence climatique ? Quatre ONG, soutenues par des centaines de milliers de citoyens, assignent l’État français en justice pour inaction climatique.

Ce lundi 17 décembre, quatre associations entamaient un recours en justice climatique contre l’État par l’envoi d’une demande préalable au gouvernement. Notre Affaire à Tous, la Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH), Greenpeace France et Oxfam France assument ainsi la responsabilité juridique et financière d’un recours porté au nom de l’intérêt général. Tous les citoyens sont cependant invités à afficher leur soutien via cette pétition, qui compte déjà 600 000 signataires – et le compteur tourne à toute allure.

Les collectifs “On est prêts” et “Il est encore temps” ont apporté leur soutien dans cette vidéo

Le fil de l’action

De par ses engagements dans des législations et accords internationaux (protocole de Kyoto, accord de Paris…), européens et nationaux (Charte de l’environnement, loi de transition énergétique), l’État Français est tenu d’agir pour le climat. Hors, les ONG estiment qu’il a faillit à ces obligations de lutte contre le changement climatique en ne respectant pas ses objectifs en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, d’efficacité énergétique, ou de développement des énergies renouvelables. En ce sens, la justice est un levier qui peut contraindre le gouvernement à agir – préférablement à pas de géant.

Une dynamique mondiale

Ce n’est pas la première fois que des citoyens saisissent la justice pour assurer leurs droits fondamentaux face aux changements climatiques, comme le rappellent les quatre ONG. “Et ça marche ! Aux Pays-Bas, la justice a ordonné au gouvernement néerlandais de revoir à la hausse ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. En Colombie, 25 jeunes ont fait reconnaître par la Cour suprême la nécessité d’agir contre la déforestation et pour la protection du climat.Nous vous en parlions cet été, l’Union européenne a elle aussi reçu le même type de recours. Car partout dans le monde, le climat est “L’Affaire du Siècle” !

Ajoutez votre commentaire

*