Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Lille, 3e quartier d’affaires de France
Société

Lille, 3e quartier d’affaires de France

19 Sep 2017

Ancienne métropole industrielle, Lille a su se réinventer pour devenir le 3e quartier d’affaires de France, misant sur la résilience et l’économie responsable.

Le projet Euralille contribue largement à l’attractivité de Lille en matière de business, qui rassemble à seulement une heure de Paris et 30 minutes de Bruxelles :
– 152 entreprises où travaillent 14 000 personnes,
– un centre commercial où passent un million de visiteurs chaque mois,
– et deux gares où transitent 70 000 voyageurs par jour.

Ces chiffres en font le 3e quartier d’affaires de France, poussant Euralille à se réinventer constamment. Dernier projet en date ? La tour tertiaire 10.6 est en passe de s’élever du sol pour accueillir bureaux et logements, afin de rendre l’espace plus vivant en dehors des horaires de travail.

Des friches résilientes

Stimulée par le besoin de se reconvertir, la métropole européenne de Lille (MEL) allie mémoire et avenir dans ses projets. L’écoquartier de la Haute-Deûle fait notamment transparaître le passé industriel lillois dans ses espaces publics. Un total de 25 hectares de friches a ainsi été réhabilité en un lieu de mixité mêlant les bureaux aux logements privés et sociaux. Inauguré il y a quatre ans, le quartier entre dans sa deuxième phase de construction avec 110 000 m2 supplémentaires, s’ajoutant aux 150 000 m2 initiaux, dont la moitié sera consacrée à des activités tertiaires… de quoi accueillir un bon nombre de nouvelles entreprises en plein cœur de l’Europe ! Le tout dans un haut lieu de l’écologie, puisque la Haute-Deûle accueillera :
– le premier bâtiment bas carbone de France,
– un bâtiment à énergie positive de plus de 8 000 m2.

L’écoquartier des rives de la Haute-Deûle

Économie responsable

Lille, métropole attractive donc, mais aussi responsable comme en témoigne l’organisation en octobre 2017 du World Forum for a Responsible Economy. Depuis 10 ans, ce rendez-vous valorise les bonnes pratiques d’entreprises avec pour but de les semer partout dans le monde. Un engagement que la métropole fait vivre à travers plusieurs initiatives :

– la ville a été la première en France à appliquer le principe de dissociation de la propriété du foncier et du bâti en créant en mars 2017 un Organisme foncier solidaire (OFS) auquel participent la mairie de Lille, la fondation de Lille, la MEL et la Fédération des promoteurs immobiliers. Les ménages de classes moyennes pourront se porter candidat pour acheter un bien à un prix avantageux (2 100 euros le mètre carré au lieu de 3 000 voire 3 500 euros).

– Lille a également ouvert une Maison de l’habitat durable en 2013. Cet espace vise à accompagner particuliers et professionnels pour leurs projets de rénovation ou de construction, notamment en matière de performance énergétique et d’éco-construction. La Maison est elle-même un exemple de réhabilitation durable : installée dans un ancien bâtiment industriel, la Halle aux Pigeons, elle a été transformée en Bâtiment Basse Consommation (BBC) et avec des normes de Haute Qualité Environnementale (HQE).

La métropole lilloise se veut non seulement un espace d’échange mais aussi un modèle dynamique et attractif d’innovation responsable. Autant d’atouts qui jouent en sa faveur dans sa lutte avec Sydney pour devenir Capitale mondiale du design en 2020.*

* Le titre de Capitale mondiale du design est un concours biannuel de l’organisation internationale World Design Organisation (WDO), encourageant un territoire à faire du design un accélérateur d’innovation et de changement. Le projet de la métropole, baptisé « Eldorado, the greatest design experiment » pourrait bien faire de Lille la première métropole française distinguée par la WDO. Réponse le 14 octobre 2017.

Ajoutez votre commentaire

*