Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

L’institut de la ville durable est né !

28 Déc 2015

ecoquartierCette nouvelle structure lancée aujourd’hui aura pour vocation de placer la France en tête sur un marché du développement urbain estimé à 50 milliards de dollars d’ici 2017.

Suite à la COP21, la France entend bien montrer la voie de ses engagements climatiques à l’échelon international ! Ce n’est pas un, mais quatre ministres qui ont présenté en cette fin d’année, à l’issu du conseil des ministres, le nouvel Institut de la ville durable. Laurent Fabius (Affaires Etrangères), Sylvia Pinel (Logement), Ségolène Royal (Développement durable) et Patrick Kanner (Ville) témoignent ainsi de la volonté de l’exécutif d’engager une démarche globale, décloisonnée et inclusive pour accélérer le développement de la ville durable Made in France.

Bottom up

Une énième structure publique inutile nous diriez-vous… Pourtant l’Institut de la ville durable, piloté par une équipe resserrée, se veut le point de rencontre de toutes les parties prenantes de la ville durable : Etat, collectivités, secteur privé, citoyens, chercheurs. Le but n’est pas de palabrer ou réfléchir sans fin sur la ville durable, mais bien d’expérimenter en laissant la liberté aux acteurs du terrain d’innover et de prendre des initiatives nouvelles. Ce n’est qu’une fois évaluées et validées par l’expérience, que ces dernières pourront entraîner une éventuelle modification de la loi ou de la réglementation des marchés publics. Bref, une démarche pragmatique et bottom up.

11 démonstrateurs industriels pour la ville durable ont d’ores et déjà été lancés et serviront de laboratoire autant que de vitrine au savoir-faire français. Des projets prometteurs que nous suivrons de près.

 

1 commentaire
  1. Je m’intéresse particulièrement à tout ce qui concerne les nouvelles normes de construction et au développement durable. Le constat est alarmant en France tant le retard dans ce domaine est important. Il faut savoir que le secteur du bâtiment est le secteur économique le plus gros consommateur d’énergie en France. Inutile de parler développement durable à ce secteur qui est très en retard à ce niveau par rapport aux autres pays européen. Et notamment tous les secteurs de la construction des pays européens plus au nord qui eux ont depuis longtemps adoptés des normes beaucoup plus strictes que nous sur la consommation d’énergie des bâtiments. En France, la RT 2012 est la dernière norme en vigueur et doit son extension à Sylvia Pinel qui a imposé cette norme aux promoteurs immobilier dans le cadre de la loi Pinel http://loipinel-gouv.org/conditions-loi-pinel/loi-pinel-RT2012.php . Il faut savoir que 60% des ventes de logements neufs se font par l’intermédiaire de ce dispositifs aussi c’est un très bon moyen d’imposer nos exigences énergétiques au secteur de la construction et de la promotion immobilière. La question étant maintenant d’aller encore plus loin .

Ajoutez votre commentaire

*