Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
L’Italie va bientôt rendre obligatoire l’étude de l’écologie à l’école
Société

L’Italie va bientôt rendre obligatoire l’étude de l’écologie à l’école

20 Nov 2019

Alors que l’Italie s’apprête à placer l’environnement au cœur de son programme éducatif, quid de la France et de nos pays voisins ?

Le ministre italien de l’Éducation, Lorenzo Fioramonti, a déclaré dans une interview à Reuters le 5 novembre que l’Italie deviendra le premier pays au monde à rendre obligatoire l’étude du réchauffement climatique. Dès septembre 2020, toutes les écoles publiques en Italie auront 33 heures de cours par an consacrées aux problématiques environnementales. De la maternelle à la terminale, plusieurs matières traditionnelles comme la géographie, les mathématiques ou la physique seront enseignées sous l’angle du développement durable.« Je veux faire du système éducatif italien le premier système éducatif qui place l’environnement et la société au cœur de tout ce que nous apprenons à l’école », a ajouté l’ancien professeur d’économie à l’Université de Pretoria (Afrique du sud).

Une étude de l’écologie encore timide

Alors que la jeunesse française est très impliquée ces derniers mois dans les questions climatiques, notamment à travers la participation à plusieurs marches et grèves, qu’en est-il des écoliers français ? Et que font nos pays voisins ? « En France, on ne comptabilise pas l’éducation à l’environnement en heure de cours, étant donné que cela est intégré dans certaines matières déjà existantes », estime le Ministère français de l’Éducation Nationale interrogé par la chaine info LCI. Depuis 2004, la Charte de l’environnement (article 8) stipule la nécessité de « l’éducation et la formation de l’environnement ». Ainsi, les élèves de l’Hexagone seraient sensibilisés aux problématiques environnementales déjà diluées dans plusieurs matières scolaires. Si en France l’étude de l’écologie est encore timide, nos voisins nordiques sont en revanche plus avancés sur ce sujet. Au Danemark, comme en Norvège et en Suède, le modèle scandinave « udeskole » (école en plein air) est très répandu et permet aux élèves de passer leur temps à l’extérieur tout en apprenant grâce au contact immédiat avec la nature.

1 commentaire
  1. Bonjour
    Je ne comprends pas bien l intérêt de cemt article. SI ON VEUT Parler de L Italie allons y mais de grâce pour ce qui est de la France vous avez juste oubliė l enseignement agricole…
    Ne restons pas sur des discours de ministres… pour comparer des systèmes éducatifs
    Merci

Ajoutez votre commentaire

*