Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Longonya : l’apéro anti-gaspi !

28 Juil 2016

13495392_1316072998407961_4873659389204935548_o

Mélangez un savoir faire français ancestral à l’exotisme de la culture africaine et vous obtenez : Longonya ! Cette jeune startup lyonnaise a réussi à fabriquer un vin de fruit en utilisant des kiwis destinés aux ordures.

Après plusieurs années de R&D avec des œnologues français, Marvet Mbani et Alexandre Villard ont réussi à mettre au point le blanc de kiwi. Ce nectar alcoolisé à 8,5° ne peut recevoir l’appellation de vin car celle-ci est réservée aux raisins. Cependant, le processus de fabrication est identique et issu de la fermentation de kiwis.
Le concept se veut à la fois original et écoresponsable. Marvet Mbani raconte qu’il est « très sensible à la problématique du gâchis alimentaire, qui dans [son] pays d’origine, le Congo Brazzaville, reste un réel fléau. » Un sujet qui n’épargne pas la France non plus. Preuve en est, « 10% de la production de kiwi est jetée chaque année, uniquement pour des raisons esthétiques » explique Alexandre Villard. Les deux acolytes ont donc établi un partenariat avec un producteur de kiwi corses de la ville d’Aléria qui s’est engagé à leur en fournir 25 tonnes. Un processus gagnant-gagnant qui évite le gaspillage alimentaire tout en vous désaltérant.

Lire aussi: WeFood, la fin du gaspillage alimentaire!

2016, un bon cru
À en juger par les premiers résultats de l’année, 2016 est un bon cru pour la startup. Quelques mois à peine après le lancement de son premier produit, une campagne de crowdfunding a débuté sur Ulule pour commercialiser du blanc de mangue. En un mois, les jeunes entrepreneurs ont récolté un peu plus que les 3 000 euros escomptés. Le début d’une nouvelle marque dont les produits pourraient se décliner à l’infini En effet, l’arrivée d’un blanc de cerise, blanc de fruit de la passion, blanc d’abricot n’est pas à exclure.

À boire avec modération tout de même !

 

 

Ajoutez votre commentaire

*