Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Microplastiques : ce filtre empêche nos vêtements de polluer les océans
Innovation - Tech

Microplastiques : ce filtre empêche nos vêtements de polluer les océans

07 Fév 2020

La startup PlanetCare a conçu un filtre pour machine à laver qui empêche les microfibres plastiques de nos vêtements d’atteindre les océans.

Fléau environnemental bien connu, 13 millions de tonnes de plastique sont déversés sous plusieurs formes chaque année dans les océans. Les micro-plastiques, des fragments inférieurs à 5mm, sont souvent le résultat de plus gros morceaux qui s’érodent dans la nature.

Mais une grande partie d’entre eux – 35% selon l’Union internationale pour la conservation de la nature – proviennent aussi des textiles synthétiques (polyester, nylon, acrylique) lors du lavage en machine.

Filtrer à la source

Les usines de traitement des eaux usées parviennent à capturer la plupart de ces fibres dans les boues d’épuration. Mais de nombreux pays les utilisent par la suite comme engrais, entraînant l’éparpillement de ces fibres dans la nature.

Le filtre développé par PlanetCare, posé sur les branchements d’eau d’une machine à laver, permet de récupérer ces micro-plastiques avant qu’elles ne partent dans la nature. Les filtres sont équipés de cartouches à changer mensuellement, en les renvoyant à PlanetCare. Celle-ci s’occupe de les nettoyer pour qu’elles soient réutilisables.

Quant aux fibres collectées, PlanetCare prévoit de les transformer en matériau pour les tissus des voitures. Réduire la part de matières synthétiques dans nos achats de vêtements permettrait aussi de lutter contre le phénomène.

Ajoutez votre commentaire

*