Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Montpellier : des étudiants testent un logement 100% connecté
Innovation - Tech

Montpellier : des étudiants testent un logement 100% connecté

31 Août 2018

Contre un loyer gratuit, deux étudiants devront accepter d’être observés en permanence par des capteurs, afin de mieux cerner l’impact et le potentiel des objets connectés dans notre quotidien.

C’est dans le cadre du programme de recherche HUT (Human at home project) que deux étudiants emménageront dans un appartement truffé de capteurs intelligents dès la rentrée. Conduit par une équipe de 12 laboratoires et 6 entreprises, cet “appartement-observatoire” vise à :
– traquer les déplacements et gestes des occupants dans leur lieu de vie, pour optimiser l’aménagement par exemple,
– évaluer les niveaux de pollution, de consommation d’eau et d’électricité, d’ouverture de fenêtres afin d’imaginer de nouveaux services,
– observer les interactions entre les systèmes intelligents et les occupants,
– comprendre la consommation énergétique des capteurs pour les rendre autonomes par exemple en récupérant de l’énergie dans leur environnement,
– et enfin, apprendre à gérer les données produites sur un plan technique mais surtout éthique et juridique.

Déconnexion d’urgence

Cette expérience grandeur nature dépendra donc entièrement des “coHUTeurs” dont les faits et gestes seront enregistrés. Sur les trois ans, un roulement s’effectuera avec deux nouveaux habitants chaque année. Un bouton d’arrêt d’urgence a été installé dans l’appartement, pour permettre aux jeunes cobayes de souffler et de déconnecter, si besoin. Son utilisation sera elle-même exploitée pour comprendre les limites de la relation entre l’humain et la technologie intelligente.

Une véritable première dans la recherche de l’habitat connecté, cette recherche permettra d’appréhender des questions clés pour son développement futur : comment proposer des équipements en phase avec les besoins des habitants et comment protéger l’occupant des dérives des objets connectés pour préserver son bien-être.

Ajoutez votre commentaire

*