Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Crédit photo/ droit réservé
#OnSeVoitDemain: la plateforme qui aide les commerçants
Société

#OnSeVoitDemain: la plateforme qui aide les commerçants

24 Avr 2020

Avec le confinement, les commerces de proximité sont les premiers impactés sur le plan économique. Pour les aider, deux Nantais ont lancé la plateforme  « On se voit demain », un service gratuit qui permet aux commerçants de garder un contact commercial et humain avec leurs clients. Explications.

Même si l’Etat a promis de débloquer plus de 110 milliards d’euros pour soutenir l’économie, pour certains commerces indépendants, comme les restaurateurs, c’est déjà trop tard, après plus d’un mois de confinement.

Et c’est en voyant sa femme restauratrice que Julien Tourne, à la tête de l’agence Monsieur Lucien à Nantes, a pris conscience des conséquences économiques désastreuses dans ce secteur.  « C’était le branle-bas de combat, il fallait vider les stocks, se plonger dans les papiers, partir à la chasse aux infos avec l’expert-comptable… », témoigne-t-il dans un article de Ouest-France.

Aider les commerçants avec des bons d’achats

Avec une équipe de bénévoles issus des métiers du web, il a décidé d’utiliser ses compétences digitales pour créer la plateforme de soutien #OnSeVoitDemain. « Nous profitons de leurs produits ou services quotidiennement et aujourd’hui plus que jamais, ils ont besoin de notre soutien », expliquent les fondateurs sur leur site qui présente leur concept.

Disponible depuis le 10 avril, le site #OnSeVoitDemain compte actuellement plus de 92 commerces indépendants et restaurateurs, principalement pour le moment situés sur Nantes, mais pas que…. « La plateforme est ouverte à tous types de commerces partout en France, sauf aux commerces en ligne », précise Julien Tourne. 

Le principe du site est simple : les particuliers choisissent dans un premier temps un bon d’achat correspondant à un produit de leur commerce préféré en ligne. Ils pourront l’échanger ensuite sur place, dès la fin du confinement. Parmi les offres proposées, on retrouve les bons d’achats dans des bars, mais aussi des cours de cuisine sur Bordeaux, ou des packs photos dans un studio de photo.

A ce jour, près de 303 bons d’achats ont été vendus. Et l’argent sera reversé directement sur le compte des commerçants. Julien Tourme et Damien Gendrin, qui ont co-créé le projet, ne se rémunèrent pas sur le fonctionnement de la plateforme. « Nous sommes bénévoles et l’argent est crédité directement sur le compte du commerçant », explique-t-il. Les seuls frais que nous ne pouvons éviter viennent du logiciel bancaire qui coûte 1,4 % de l’achat. Quand un client verse 10 euros, 9, 61 € sont reversés au commerçant », dévoile-t-il dans l’article de Ouest-France.

Les 4 bénévoles du site : Alexandre Bone, Thomas Rochard, Axelle Lorieux et Axel Deneu souhaitent faire grandir leur plateforme et recherchent encore des bénévoles. Avis aux amateurs, si vous avez des compétences dans le digital, écrivez-leur un email.

Ajoutez votre commentaire

*