Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Où partir travailler au vert ?
Société

Où partir travailler au vert ?

22 Juin 2020

Avec la période de déconfinement, le site Cadremploi (groupe Figaro) s’est penché sur les villes où vivre au vert tout en travaillant en tant que cadre. Un classement qui prend en compte le prix de l’immobilier, la proximité avec un bassin d’emploi et le cadre de vie.

Le Coronavirus aura eu des conséquences inattendues sur notre façon de travailler. Avec le confinement, les cadres ont pu mesurer les avantages du télétravail et de nombreux managers ont expérimenté le management à distance pour la première fois. Et  » si les entreprises leur autorisaient plus de jour de télétravail, 90% des cadres seraient prêts à s’éloigner de leur lieu de travail pour s’offrir un logement plus grand, plus en phase avec leur envie de campagne », souligne l’étude de cadremploi. En tout, selon l’étude, 68% des cadres souhaiteraient déménager pour partir vivre au vert, mais avec un temps de trajet domicile-lieu de travail inférieur à 1 heure, nuance tout de même l’étude.

Angoulême, Poitiers et Quimper en tête du classement

Alors où partir pour travailler au vert ? A Nantes ou Bordeaux qui attirent chaque année des milliers de cadres ? Selon le classement de Cadremploi, c’est la ville d’Angoulême (Nouvelle-Aquitaine) qui arrive en tête du classement. Elle est suivie de près par Poitiers (Nouvelle-Aquitaine) et Quimper (Bretagne).  » Peu chère, que cela soit en matière d’achat ou de location, ces unités urbaines restent des bassins d’emploi riches, nichés au milieu de nombreux espaces verts et avec un air peu pollué « , analyse l’étude. Toutefois les villes de taille moyenne avec un bassin d’emploi plus important attirent aussi les cadres. C’est le cas de Rennes et Orléans qui ont un chômage très faible représentent aussi un bon compromis pour vivre au et travailler dans un environnement en phase avec ses envies de nature.

Ajoutez votre commentaire

*