Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Paris a sa monnaie locale et écocitoyenne
Société

Paris a sa monnaie locale et écocitoyenne

15 Mai 2018

Depuis le 12 mai, les habitants de Paris peuvent payer en “pêches”, une monnaie locale créée à Montreuil en 2014 pour dynamiser l’économie locale et lutter contre la spéculation.

Il est maintenant possible de payer en “pêches” à Paris. La monnaie locale originaire de Montreuil compte déjà une centaine de commerces adhérents et a été étendue à une dizaine d’autres dans la capitale. 30 000 pêches sont déjà en circulation : il suffit de se rendre dans un bureau de change pour obtenir des billets. Comme pour la quarantaine d’autres monnaies locales françaises, la parité avec l’euro est appliquée (1 pêche = 1 euro).

Donner la pêche au local

Pour l’association “Une monnaie pour Paris”, à l’origine de cette initiative, il s’agit de pratiquer une économie :
– locale,
– citoyenne,
– et solidaire.

La pêche s’utilise dans des commerces qui favorisent les circuits courts. Elle circule entre les acteurs locaux sans passer par les banques ou les multinationales. Les euros échangés sont quant à eux placés sur un fonds de garantie visant à faire des prêts solidaires aux entreprises locales. Et pour pérenniser l’utilisation de la monnaie, 3% de frais de change sont appliqués lorsque les commerces reconvertissent leurs pêches en euros. Les particuliers ne le peuvent quant à eux pas du tout. Ce cercle vertueux peut ainsi redonner la pêche à l’économie locale de manière durable.

 

Ajoutez votre commentaire

*