Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Peligourmet : le blablacar de la bonne bouffe

04 Nov 2016

13882589_1230373033660017_4732296859516165758_n

Chaque région française possède ses spécialités. Pour les faire découvrir à tous, Laure le Jossec a inventé Peligourmet, un site qui permet aux voyageurs de rapporter et partager avec les afficionados du bon goût, des « pépites culinaires » de leurs escapades.

Imaginé lors d’un foodhackathon, Peligourmet n’avait pas vocation « à devenir une entreprise » explique Titouan Goenvec, cofondateur de la startup. Au départ, il ne s’agissait que « d’une page privée facebook où chacun membre indiquait ce qu’il pouvait rapporter ». Une peliparty était ensuite organisée chaque mois pour que les échanges aient lieu et que les gens se rencontrent. « Nous proposions aussi des dégustations pour faire découvrir de petits producteurs » souligne Titouan Goenvec. Car le concept vise aussi à promouvoir un autre type de consommation, plus éthique et en adéquation avec les standards de l’économie sociale et solidaire. Aujourd’hui encore, « les produits sont achetés au prix indiqué par le producteur sans aucune négociation » précise Titouan Goevnec. Mettre en lumière des producteurs confidentiels et faire découvrir des produits introuvables à tous les citadins, voilà le credo du Peligourmet.

Lire aussi: 1083: le jean écolo made in France

Peligourmet déploie ses ailes
Depuis le mois de septembre, la startup a lancé son site. Chacun peut y déposer ses offres et passer ses commandes. L’argent est bloqué et versé uniquement lorsque l’acheteur a confirmé la bonne réception de ses produits. Les apéros se poursuivent toujours, une fois par mois, pour conserver cet esprit d’échanges et de partage à l’origine du projet. Si les pelicab (ceux qui acheminent les produits) peuvent prendre une commission sur les ventes, « Peligourmet les engage à ne pas dépasser les 10% » précise Titouan Goenvec. La startup, quant à elle, prend 15% sur toutes les transactions pour assurer l’intendance du site. Pour être rentable, Peligourmet mise plutôt sur les entreprises qui cherchent à raviver un esprit d’équipe: la startup leur propose de personnaliser et mettre à disposition son internet en marque blanche. Airbnb a déjà fait appel à leur service et l’équipe travaille sur l’élaboration de nouveaux partenariats.

Implantée dans le 10ème arrondissement, Peligourmet lancera sa campagne de crowdfunding la semaine prochaine sur Ulule. Objectif : développer de nouveaux relais dans la capitale, l’île de France et pourquoi pas même dans une ou deux villes de province.

Ajoutez votre commentaire

*