Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Pour être diplômé, il faut marcher !

03 Fév 2016
bracelet connecté pour lutter contre l'obésité
(Photo : Oral Roberts University)

Une université américaine oblige depuis cette année ses étudiants de première année à porter un bracelet tracker d’activité. A moins de 10 000 pas par jour, leurs notes en pâtiront.

Aux Etats-Unis, l’obésité est un vrai enjeu de société. Selon Gallup, 62,9% des américains étaient en surpoids en 2014. Michelle Obama en a d’ailleurs fait son cheval de bataille. Les institutions scolaires et universitaires commencent donc à prendre le taureau par les cornes : depuis quelques années déjà, les écoles primaires de Charleston (Caroline du Sud) mixent apprentissage théorique et sport : les élèves apprennent ainsi mathématiques et orthographe en pédalant.

Marche ou redouble

L’université Orla Roberts de Tulsa Oklahoma a donc elle aussi choisi une mesure drastique en obligeant ses étudiants de première année à porter un bracelet tracker d’activité relié directement à leur relevé de notes. A moins de 10 000 pas (5 à 6km) par jour, conformément aux recommandations de l’OMS, leurs notes sont revues à la baisse. L’université assure cependant que les étudiants ne sont pas géolocalisables.

Quelle sera l’impact réel d’une telle mesure ? Est-elle appelée à se généraliser dans d’autres universités ? N’y at-t-il pas une atteinte à la vie privée ? Il faudra attendre un peu pour répondre à ces questions.

Et vous, vous les faites vos 10 000 pas par jour ?

Ajoutez votre commentaire

*