Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Rennes interdit le chauffage en terrasse
Société

Rennes interdit le chauffage en terrasse

06 Jan 2020

La métropole bretonne a ce 1er janvier bannit les terrasses chauffées des bars et restaurants, au nom du climat. Si certains commerçants s’inquiètent, d’autres sortent les plaids. Et d’autres villes pourraient suivre la même voie.

Comment peut-on expliquer à nos enfants et à nos clients qu’un appareil de 2 000 watts chauffe la rue en 2019 en France ?” s’interroge François De Pena, président de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie d’Ille-et-Vilaine. C’est cette aberration énergétique qui a poussé la ville de Rennes à adopter l’interdiction des réglettes et autres systèmes de chauffage en terrasse.

Convivialité et plaids

Entrée en vigueur ce premier janvier, la mesure ne fait pas l’unanimité parmi les commerçants, inquiets de perdre des clients. Mais, pour François De Pena “les habitudes vont changer, comme elles ont changé avec l’interdiction de fumer dans les lieux publics.” Cette décision était selon lui “inéluctable”, et certains commerçants l’ont anticipée en disposant des plaids sur les sièges à l’extérieur. Une pratique largement répandue dans les pays scandinaves, où l’hiver est pourtant plus rude.

Paris, Lille et Bordeaux ont déjà répondu à l’exemple rennais, assurant que la réflexion était lancée. La mairie de Bordeaux a notamment souligné que ce geste écoresponsable pouvait représenter un avantage concurrentiel auprès de clients de plus en plus soucieux de l’environnement.

Ajoutez votre commentaire

*