Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

SALt : la lumière de l’eau de mer

01 Oct 2015

Une lampe qui éclaire à l'eau de merUne jeune designer philippine a conçu SALt : une lampe capable d’éclairer 8 heures avec comme seule source d’énergie : un verre d’eau de mer.

Bénévole pour Greenpeace, Lipa Aisa Mijena a eu l’idée de SALt en voyant la situation des populations insulaires non reliées au réseau électriques qui en sont réduites à utiliser des lampes à kérosène :
– dangereuses par les vapeurs qu’elles dégagent et les risques d’incendie,
– chères en combustible,
– et non respectueuses de l’environnement.
Il fallait trouver une solution plus sûre et durable pour ces populations.

Comment ça marche ?

SALt repose sur une réaction électrochimique simple et bien connue : le contact entre l’eau salée et un métal génère un courant électrique. Ainsi, un seul verre d’eau de mer ou d’eau douce accompagnée de 2 cuillères à soupe de sel suffit à allumer une ampoule pendant 8 heures. Avec son port USB intégré, SALt peut même servir à recharger un téléphone portable.
Seule contrainte : remplacer le métal tous les 6 mois.

Avec une énergie gratuite et renouvelable et un mode d’utilisation et de fonctionnement extrêmement simple, SALt peut constituer une vraie solution pour les populations isolées, notamment en cas de catastrophe naturelle. Et les experts ne s’y trompent pas : Lipa Aisa Mijena a déjà reçu 8 prix pour son invention et a été élue entrepreneur asiatique de l’année au Japon.

Distribuée via des ONG sous la forme de don dans un premier temps, Lipa Aisa Mijena espère pouvoir commercialiser sa lampe début 2016.

3 commentaires
  1. Article précisant les limitations de l’objet ( durée des électrodes)
    C’est bien.

    Manque les lumens produits par la led pendant ces 8h. On se doute bien que ce n’est pas faramineux, mais il serait bien de savoir si c’est suffisant pour lire sans fatigue à 15 cm de la lampe, ou suffisant pour réaliser un pansement.
    Ou si c’est équivalent aux balises solaire de jardin bas de gamme ?

Ajoutez votre commentaire

*