Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Sky boy : la réalité superposée

16 Août 2016

Avec les lunettes 3D, la réalité virtuelle et augmentée, nous pouvons vivre toutes sortes d’expériences depuis notre canapé. Mais l’entreprise française Sky Boy s’inscrit à contrecourant en invitant le spectateur à se déplacer pour tester la réalité superposée.

Grâce à une application téléchargée sur smartphone ou tablette, le spectateur se retrouve plongé au cœur d’une histoire qui se déroule exactement à l’endroit où il se trouve. Réalité et virtualité se superposent à 360° et invitent chacun à réaliser sa propre expérience. Un concept inventé par Vincent Burgevin, un « scénariste féru de nouvelles technologies ayant toujours un temps d’avance » raconte François-Xavier Goemaere, un de ses associés. La réalité superposée, une technologie brevetée, s’avère à la fois simple et compliquée. La création d’une nouvelle application « peut prendre quelques jours comme plusieurs mois en fonction des effets spéciaux à ajouter et du scénario de l’histoire » explique François-Xavier Goemaere. La base reste néanmoins la même : des caméras captent des images qui sont ensuite parfaitement calibrées avec l’histoire imaginée. La synchronisation doit être parfaite pour que le spectateur ait vraiment le sentiment de vivre ce qu’il voit.

Lire aussi: NetExplo, fenêtre sur le monde de demain

Un engouement bien réel
Au début du second semestre 2016, la jeune entreprise a réussi une levée de fonds de 500 000 euros en moins de deux mois. Une belle réussite qui présage de son futur développement. À l’heure actuelle, Sky Boy a mis en œuvre le Soldat Léon ainsi qu’une application pour la Fan zone de Paris lors de l’Euro 2016. Des expériences qui « ont réjoui et enthousiasmé leurs utilisateurs » se félicite François-Xavier Goemaere. Mais les sollicitations sont déjà nombreuses : inauguration d’un musée australien, campagne de noël des Galeries Lafayette, animation pour le site de l’UNESCO des coteaux, maisons et caves de Champagne ou encore une campagne pour les JO de 2024.

En regard de la folie Pokemon Go actuelle, nul doute que Sky Boy a un bel avenir devant lui !

 

 

 

Ajoutez votre commentaire

*