Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Sur la route de la COP (épisode 9)

12 Oct 2015
816104-le-ministre-francais-des-affaires-etrangeres-laurent-fabius-le-9-octobre-20145-a-lima
Copyright : CRIS BOURONCLE. AFP

Selon Laurent Fabius, l’objectif d’un fonds vert de 100 milliards d’ici 2020 pour aider les pays du Sud dans leur transition écologique serait aujourd’hui à portée de main. Une étape décisive.

C’est depuis Lima, où se tient la conférence des institutions financières que le ministre des Affaires étrangères a annoncé la bonne nouvelle : « sur la base des évaluations de l’OCDE et des engagements annoncés à Lima, notamment par les banques de développement, les 100 milliards de dollars annuels promis par les pays du Nord vers les pays du Sud en 2020 doivent désormais pouvoir être atteints » s’est-il réjouit.
En 2014, l’OCDE estime ce fonds vert à 62 milliards de dollars. L’effort pour atteindre les 100 milliards sera porté :
– pour un tiers par les investissements privés ;
– pour un tiers par les banques de développement : la Banque Mondiale augmentera d’un tiers ses financements climat pour les porter à 16 milliards de dollars par an. La Banque européenne d’investissement (BEI), s’est également engagée à des efforts supplémentaires ;
– et pour un tiers par l’aide d’Etat : financement bilatéraux, etc.

Sur la route de la COP, l’accord financier est donc en passe d’être trouvé. Reste à sceller un accord politique ambitieux et règlementé. Ce sera une toute autre paire de manches.

 

Ajoutez votre commentaire

*