Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW

Testamento facilite l’expression des dernières volontés

31 Oct 2016

 

computer-1185637_640

La Toussaint est un moment de recueillement qui nous rappelle que nous ne sommes pas immortels. Une réalité que seuls 2,5% des Français anticipe en rédigeant leur testament. Avec Testamento, Virgile Delporte cherche à démocratiser et simplifier cette démarche pour le bien être de tous.

De retour d’un trek, Virgile Delporte s’aperçoit que le testament qu’il avait rédigé sans le faire authentifier par un notaire n’était pas valable. Un déclic qui le pousse à créer Testamento, un site internet qui :
– dispense des conseils sur les droits de succession et la notion d’héritier,
– permet de réaliser un testament olographe seul et en ligne

Dans 90% des cas, les successions se réalisent sans testament, ce qui conduit parfois à des « situations désastreuses où des personnes doivent précipitamment quitter leur domicile » explique Me Dominique Jamois, ancien notaire aujourd’hui avocat.
En proposant de rédiger cet acte « dans le confort de sa maison », Virgile Delporte espère faire « disparaître l’aspect solennel qui l’entoure».

Lire aussi: Ethiopie: la Fintech au service du social

Briser les tabous
Une fois réalisé sur internet, le testament olographe doit être réécris de manière manuscrite et transmise à son notaire ou à celui de Testamento qui le conservera et le fera enregistrer à l’ordre national des notaires. Cet écrit traduit les vœux du défunt et leur confère une valeur légale limitant leur contestation.
Le site propose également d’exprimer ses souhaits concernant l’acharnement thérapeutique, le don d’organes et ses choix funéraires. « Il s’agit surtout de faire passer un message sur des sujets tabous qu’il n’est pas toujours facile d’aborder avec ses proches » tout en leur donnant une valeur légale, précise Virgile Delporte. Et ce service semble d’autant plus d’actualité qu’une loi rendra automatique le don d’organes à partir du 1er janvier 2017 si le patient n’a pas exprimé d’avis contraire.

Avec Testamento, Virgile Delporte souhaite surtout « apporter une dimension sociale à cet acte qui vise à apaiser son rédacteur et faciliter son départ pour ses proches ». Dans ce cas, l’anonymat d’internet trouve tout son intérêt.

 

 

Ajoutez votre commentaire

*