Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Toulouse : une startup lance le co-jardinage
Innovation - Société

Toulouse : une startup lance le co-jardinage

05 Mar 2018

Le site collaboratif “Adopte ma tomate” met en relation les jardiniers débordés avec les citadins qui rêvent de faire pousser des légumes mais n’ont pas de jardin.

L’idée a germé peu à peu dans la tête d’Octavia Ivan à son arrivée dans la ville rose. La trentenaire originaire d’un village proche de Bucarest a été élevée à la saveur des produits issus du potager de ses parents. La déception s’installe lorsqu’elle commence à consommer les légumes des supermarchés, et le contact avec la terre lui manque. En parallèle, elle observe de nombreux potagers urbains abandonnés. C’est le déclic qui lui donne envie de créer cette plateforme. “Parmi les utilisateurs du site, il y a des personnes âgées qui n’ont plus la force physique de s’occuper de leurs jardins et des trentenaires qui n’ont pas les moyens d’acquérir une maison avec un potager. Alors, au final, ils s’entraident,” explique la fondatrice du site.

Initiative locale, impact national

L’inscription gratuite permet aux utilisateurs de partager leurs disponibilités et leurs besoins, afin de créer des échanges durables, qu’il s’agisse de savoir-faire, de bonnes pratiques, ou de lien inter-générationnel. “En ce moment, les gens préparent leurs semis. Ils les planteront après les dernières vagues de gel, dès le retour du printemps. Et, dans quelques mois, ils partageront leurs récoltes,” précise Octavia. À Toulouse, 25 jardins ont ainsi repris vie. Mais le succès s’étend sur tout le territoire : parmi les 200 inscrits, certains sont aussi des habitants de Rennes, Lille ou Nantes. Un moteur pour les activités du site, qui souhaite aussi faire la promotion de l’agriculture urbaine via des événements ou des partenariats avec les bailleurs sociaux, collectivités et copropriétés.

Ajoutez votre commentaire

*