Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Transformer la publicité en une industrie éco-responsable
Société

Transformer la publicité en une industrie éco-responsable

20 Juil 2020

Vendredi 10 juillet, le groupe Écologie, Démocratie, Solidarité (EDS) a déposé une proposition de loi visant à limiter l’impact de la publicité sur l’environnement et la consommation.

Le texte, composé de 22 articles, porté par Matthieu Orphelin, chef de file du groupe Écologie, démocratie et solidarité, et co-signé par 16 autres co-parlemenaires, reprend les principales propositions de la Convention citoyenne pour le climat sur ce sujet. 

Avec plus de 34 milliards d’euros dépensés chaque année en France sur tous supports publicitaires confondus, la publicité représente « un levier puissant qui doit être mis au service de la lutte contre le changement climatique, a expliqué Matthieu Orphelin sur France Info. Mais pour cela, il faut que le secteur fasse sa grande révolution », a-t-il insisté.

Interdire la publicité pour les produits les plus nocifs

Pour résorber l’incompatibilité entre certaines publicités et les objectifs nationaux de transition écologique, le projet de loi propose plusieurs pistes :

  • La création d’un fonds de soutien doté de 300 millions d’euros pour financer la promotion de la consommation durable.
  • La possibilité pour le maire d’interdire toute publicité sur le territoire de sa commune (exception faite pour l’affichage municipal culturel ou encore local). 
  • La restriction de la publicité portant sur les véhicules les plus polluants, notamment les SUV (sport utility vehicle) et l’interdiction des publicités sur les remises ou réductions annulant l’effet du malus sur ces mêmes véhicules.
  • La limitation de la publicité concernant les produits électroménagers les plus consommateurs d’énergie.
  • La fin progressive de la publicité sur les trajets aériens qui peuvent être remplacés par un trajet en train pour une durée inférieure à 4h30.
  • La restriction de la publicité pour des vols à forte intensité de transport, dont l’impact climatique est plus fort pour une courte durée de séjour.

Lutter contre la surconsommation 

Pour réduire également les incitations à la surconsommation, le texte propose trois mesures : 

  • Apposer sur toute publicité une mention : « En avez-vous vraiment besoin? », qui serait aussi obligatoire avant chaque paiement d’un achat sur Internet.
  • Remplacer le «Stop pub» par un autocollant «Oui pub» pour lutter contre la distribution de prospectus dans les boîtes aux lettres.
  • Limiter le démarchage téléphonique, autorisé seulement dans le cadre de contrats en cours ou lorsque le consentement du consommateur a été recueilli en amont.

Ajoutez votre commentaire

*