Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Un Climate Friday pour remettre le climat au coeur de la consommation
Société

Un Climate Friday pour remettre le climat au coeur de la consommation

22 Nov 2018

Alors que de plus en plus d’entreprises françaises, à l’image de SNCF, cèdent au phénomène du Black Friday, les initiatives se multiplient pour dénoncer les excès de l’événement américain.

Né outre-Atlantique, où il ouvre officiellement la période de shopping de Noël au lendemain de Thanksgiving, le Black Friday s’installe de plus en plus en France. Selon des sondages de YouGov, 91 % des Français ont entendu parler de ce concept cette année, contre 58 % il y a deux ans. Et si l’on est encore loin des scènes surréalistes des États-Unis, tout peut encore basculer, puisque trois Français sur quatre ont l’intention de profiter des réductions cette année, selon l’IFOP. S’il apparaît logique de vouloir saisir l’occasion de faire des achats à prix réduit, Greenpeace insiste sur l’impact environnemental de la surconsommation de biens textiles et électroniques qu’entraîne cette journée.

Changer de cap

Difficile pour les commerçants de résister à cette tendance très populaire auprès des consommateurs. Mais certains résistent tout de même à cette spirale infernale, en proposant des modes de consommation alternatifs ou en valorisant le réemploi. C’est le cas par exemple du Green Friday du réseau Envie, dont nous avions parlé lors de son lancement l’année dernière. Une autre initiative, baptisée “Climate Friday”, est née cette année à la suite des marches pour le climat du collectif “Il est encore temps”. Des événements locaux seront tenus pour sensibiliser à l’impact de la surconsommation, pour montrer d’autres manières de consommer, et pour condamner les excès des géants du e-commerce par le biais de boycott par exemple. Bref, l’occasion de redonner la priorité à l’environnement.

Ajoutez votre commentaire

*