Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
crédit photo foodwatch
Une pétition pour dire stop aux emballages « plein de vide »
Société

Une pétition pour dire stop aux emballages « plein de vide »

28 Sep 2020

L’ONG Foodwatch lance une pétition pour en finir avec les produits alimentaires gonflés au vide qui agrandissent superficiellement leur taille et nuisent à l’environnement.

Si une partie des emballages permet parfois de protéger les aliments ou mieux les conserver, certains produits suremballés « vise surtout à attirer l’œil du consommateur. On trouve des exemples d’emballages démesurément grands dans la plupart des rayons, y compris chez des marques qui se targuent de beaux principes écologiques », dénonce l’ONG Foodwatch, qui se bat pour une alimentation saine et sans risque.

Grâce aux alertes des foodwatchers, l’ONG a enquêté sur ces arnaques à l’étiquette qui agrandissent artificiellement la taille d’un produit, parfois assez cher au kilo. Une pratique qui induit en erreur le consommateur et « qui va à contre-courant des efforts environnementaux nécessaires comme celui de réduire la quantité d’emballage et donc de déchet », ajoute l’ONG.

Lancée, le 17 septembre, la pétition : Emballages démesurés : stop aux produits pleins de vide ! a déjà récolté 15 938 signatures. Elle dresse une liste, non-exhaustive, de 7 produits qui contiennent un pourcentage important de vide présent : Lipton (43%), Léa Nature (58%), Sojasun (34%), Monoprix (35%), Barilla (60%), Carrefour (50%) et Leclerc (68%).  

Grâce à l’envoi d’emails destinés aux responsables marketing ou RSE, déclenchés pour chaque signature, certains marques ont déjà réagi. Ainsi Carrefour, Monoprix et Léa Nature se sont engagés à réduire la taille de vide dans les emballages des produits ciblés. 

L’ONG appelle a continuer à faire pression sur les marques en signant la pétition. Elle a aussi créé un hashtag #PleinDeVide sur les réseaux sociaux pour que chaque consommateur puisse dénoncer ces produits remplis à moitié.

Ajoutez votre commentaire

*