Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Une tente écolo pour les festivals
Innovation - Société

Une tente écolo pour les festivals

05 Juin 2018

En ce début de saison, les festivals français voient fleurir une tente d’un nouveau genre : KarTent est faite en carton recyclable.

Fatigue, gueule de bois, pas envie de démonter sa tente… un festivalier sur quatre abandonne sa tente sur place. La plupart sont faites en plastique et finissent donc à la décharge. Pour lutter contre cette pollution, deux étudiants néerlandais ont conçu une tente en carton résistant à la pluie, et recyclable. Laissée sur le site du festival, elle sera récupérée et transformée en cartons de transport, boîtes à chaussures, papier toilette ou autres livres.

Bas carbone et personnalisable

La startup fait fabriquer ses tentes par un partenaire industriel dans le pays où elles seront utilisées. L’impact carbone, par rapport aux tentes plastiques importées de Chine, est donc sensiblement réduit. S’il est possible d’en recevoir une à la maison, la KarTent est généralement disponible à la réservation. On la récupère prémontée au camping du festival et on peut l’abandonner sans remords. Pour trois jours de festival, il faut compter environ 60 euros. Mais, puisque l’on peut peindre sur sa tente pour la personnaliser, des partenariats publicitaires pourraient, de la même façon, faire baisser son prix.

Plus de 300 festivals européens proposent déjà cette solution, lancée il y a trois ans. Au total, plus de 15 000 KarTent ont déjà été utilisées. En France, les tentes étaient déjà présentes le 18 mai dernier au festival Papillons de Nuit, dans la Manche. Huit autres festivals de l’hexagone ont déjà prévu d’offrir cette alternative écologique, dont Beauregard et le Hellfest. 

 

Ajoutez votre commentaire

*