Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Une vraie transition écologique rapporterait des milliards d’euros
Société

Une vraie transition écologique rapporterait des milliards d’euros

10 Sep 2018

La Commission mondiale sur l’économie et le climat montre que lutter contre le réchauffement climatique serait très rentable, non seulement pour la planète, mais aussi pour nos économies.

On associe souvent l’environnement avec l’investissement, que ce soit dans les énergies renouvelables ou l’achat de voitures électriques. Mais la transition écologique est aussi source de revenus. Dans un rapport publié début septembre, la Commission mondiale sur l’économie et le climat affirme qu’en combattant la pollution, qu’en utilisant de l’énergie propre et en développant des infrastructures et une agriculture plus respectueuses de l’environnement, “nous obtiendrons une productivité plus élevée, des économies et une plus grande inclusion sociale”.

Investir dans l’avenir

« Nous sommes à un moment charnière décisif. Les responsables politiques devraient lever le pied du frein et donner un signal clair », soutient Ngozi Okonjo-Iweala, coprésidente de la Commission mondiale sur l’économie et le climat et ancienne ministre des Finances du Nigeria. Le rapport prône ainsi une accélération des investissements dans les infrastructures durables, tant par les banques multilatérales de développement que par les entreprises privées ou les gouvernements. Les États pourraient par exemple générer 2 400 milliards de recettes par an en 2030, rien qu’en :
– supprimant les subventions aux énergies fossiles d’ici 2025,
– et augmentant le prix du carbone entre 40 et 80 dollars la tonne en 2020.

La croissance, l’argument ultime ?

Ainsi, un changement de modèle pourrait selon eux :
– dégager jusqu’à 22 000 milliards d’euros de gains économiques supplémentaires d’ici à 2030,
– et créer 65 millions d’emplois.

Preuve donc que la prise en compte de l’environnement n’exclut pas la possibilité d’une croissance économique. Un argument qui achève de convaincre sur la nécessité d’une action climatique – si l’urgence de la situation n’avait pas encore convaincu.

 

Ajoutez votre commentaire

*