Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Urgence climatique : Barcelone annonce des mesures
Société

Urgence climatique : Barcelone annonce des mesures

22 Jan 2020

La deuxième ville d’Espagne s’est déclarée officiellement, mercredi 15 janvier, en état d’urgence climatique et a annoncé des mesures concrètes.

« Ceci n’est pas un exercice ! », c’est ce qu’a déclaré Ada Colau, maire de Barcelone, en déclarant la ville en état d’urgence climatique. Depuis 2002, la capitale de la Catalogne est au-dessus du niveau de particules fines établi par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et celui du dioxyde du carbone fixé par Bruxelles. La maire de gauche a fixé un objectif de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre de 50% d’ici 2030 et a annoncé plus de 100 mesures.

Un plan de 563 millions d’euros

Parmi les mesures annoncées, la mairie ambitionne de réduire drastiquement la mobilité en voiture et supprimer le pont aérien qui relie Madrid et Barcelone au profit du ferroviaire. Ada Colau souhaite aussi implanter la biodiversité au cœur de l’urbanisme en créant de nouveaux espaces verts et des parcs, ainsi que multiplier les panneaux solaires sur les toits de la ville. La réduction de la part de viande dans les cantines scolaires et la proposition de menus locaux font également partie des mesures. Barcelone encouragera l’élimination des plastiques jetables, le déploiement de la collecte individualisée et collective des déchets ou encore la création d’abris climatiques en cas de fortes chaleurs. La municipalité prévoit d’investir 563 millions d’euros sur cinq ans.