Connexion
newsletter
CONNECT & FOLLOW
Consommer responsable
Déconfinement : les Français vont-ils consommer plus responsable ?
Société

Déconfinement : les Français vont-ils consommer plus responsable ?

11 Mai 2020

Avec la période de confinement, les Français ont dû apprendre à consommer autrement et parfois mieux, en priorisant leurs achats. Mais selon un récent sondage d’Harris Interactive et les Zooms de l’observatoire Cetelem, il seraient 55% à être frustrés dans leur consommation. Le déconfinement sonnera-t-il la fin de la sobriété ?

Le 11 mai symbolise le retour à la consommation, avec la réouverture des commerces jugés auparavant « non essentiels ». Les Français vont-ils retrouver leurs anciens modes de consommation, ou bien ont-ils tiré des leçons de la période de confinement ?

Entre frustration et sobriété assumée

Si 55% des Français sont frustrés dans leur consommation, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Et ce sont les jeunes générations qui expriment le plus leur mal-être.
64% des moins de 35 ans et 61% des 35-49 ans seraient frustrés contre 47% des plus de 50 ans. Et il n’y a pas que l’âge qui fait la différence, mais aussi l’activité : 63% des cadres et professions libérales et 61% des non-cadres auraient exprimé leur insatisfaction, contre 46 % des retraités qui vivraient mieux cette période . 
Le sondage s’intéresse aussi à la consommation que les Français souhaitent adopter après le confinement. A cette question, 47% des personnes interrogées, dont 54% des 25-34 ans, répondent qu’ils reprendont leurs habitudes de consommation, alors que 53% souhaitent rester dans la sobriété.
Pour expliquer cette tendance, le sondage note que les Français ne sont pas encore à l’aise avec un mode de vie plus éco-responsable. Si 41% des personnes interrogées sont tout à fait d’accord avec le mode de vie plus responsable pour la planète qui a pu se développer grâce au ralentissement, seulement 17% sont finalement en accord et à l’aise avec ce mode de vie. Et là encore ce sont les moins de 35 ans qui sont les moins convaincus.

Reconsommer mais surtout revoir ses proches

Avec le déconfinement, la priorité des Français semble être plutôt l’humain. Selon le sondage, 54% des personnes interrogées voudraient d’abord revoir leur famille et 35% leurs amis. Dans leurs priorités viennent ensuite le coiffeur, l’esthéticienne ou le centre de soin (21%), aller dans un bar, ce qui n’est pas encore possible (14%), et, plus surprenant, partir en vacances en France (13%). Et ce sont encore les moins de 35 ans qui se démarquent, avec l’envie d’acheter, notamment des vêtements ou des produits de loisirs.
Les Français restent tout de même prudents : 80% des personnes interrogées font attention à leurs dépenses et continuent à épargner. 
Pour conclure sur l’étude, les Français semblent plus nombreux aujourd’hui à considérer que beaucoup de choses vont changer dans leur mode de vie (57%, + 14 points) du fait du confinement, mais ils restent encore globalement  partagés sur ce qu’ils conserveront de cette période.

Sondage Harris Interactive et les Zooms de l’observatoire Cetelem   
Enquête réalisée en ligne les 21 au 22 avril 2020 sur un échantillon de 1005 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Ajoutez votre commentaire

*